Des recherches généalogiques familiales montrent qu'en 1688, la famille Leblanc élaborait déjà du vin à Faye d'Anjou.

Le Domaine des Saulaies, créé en 1939 par Jean Leblanc à la fois vigneron et négociant fut repris par son fils Philippe qui développa beaucoup la vente directe à partir des années 1970 sur un vignoble de 30 Ha.

En 1992, Pascal, s'associe avec son père ,Philippe et prend la relève à la tête de l’entreprise familiale et réduit le vignoble à 18 ha en production sur 23 parcelles réparties dans la commune de Faye d’Anjou.

En effet, Pascal a décidé de sélectionner et garder uniquement les meilleurs terroirs lui permettant d'élever des vins de qualité supérieure.

Le morcellement des parcelles est un avantage certain face aux aléas climatiques , différents suivant les lieux de la commune ( près de la forêt par exemple, où la pluviométrie est la plus faible).

Autres caractéristiques des parcelles de Chenin (cépage permettant l’élaboration des coteaux du Layon) sur le domaine : une étude de terroir réalisée en 2001 par l’INRA et le GDDV a permis de ressortir les typicités spécifiques.

Chaque année, il remplace un demi-hectare de vieilles vignes, (de près de 45 ans), qui arrivent à leur fin de vie.Tout le vignoble est enherbé et travaillé un rang sur deux, ou tous les rangs suivant la vigueur de la vigne ou la pluviométrie de l’année.

La distance entre les parcelles et le chais est au maximum de 3 kms , ce qui évite une trop grande oxydation de la vendange pendant son transport.

La vigne est plantée à une densité de 4500 pieds / ha.

Elle est taillée en guyot double sur le chenin et simple sur le cabernet franc et le sauvignon.

Dans un souci de lutte raisonnée, Pascal travaille depuis 5 ans avec un technicien viticole indépendant des produits phytosanitaires, afin de réduire les doses et la fréquence des traitements ce qui nécessite beaucoup d’observation dans la vigne et des choix de produits respectant l’environnement.

Pascal privilégie les pratiques culturales qui réduisent l’utilisation de fongicides (par exemple en enlevant les feuilles après la floraison afin d’éviter la pourriture grise ).

L’effeuillage permet aussi d’aérer les grappes et de mieux capter les rayons du soleil.

Avant de récolter, il faut déguster de façon régulière les raisins durant leur maturation afin de décider du jour de récolte propre à chaque parcelle.

Pascal n’utilise pas d’acide métatartrique (produit évitant la précipitation de cristaux de bitartrate de potassium dans le fond des bouteilles). Il se peut donc que l’on trouve des petits cristaux brillants au fond des bouteilles suivant le millésime et la température de la cave de stockage

Avant de récolter, il faut déguster de façon régulière les raisins durant leur maturation afin de décider du jour de récolter propre à chaque parcelle.